Portail d'entrée
Rubriques
Cursus de
Fomatio
n

La relaxation
psychanalytique

Colloques, Journées
 Séminaires,  et Supervisions 
 Publications
de
l'Areps
Historique et Bibliographie Publications
manifestations
d'associations
amies
Séminaires OGC Prix
Michel
Sapir





COLLOQUE des 26 & 27 novembre 2016


Variations sur la Peau


FIAP 30 rue Cabanis, 75014 Paris


ARGUMENT

En relaxation psychanalytique Sapir, l’induction verbale et le  toucher  convoquent la peau dans sa réalité somatique mais aussi dans sa dimension relationnelle et métaphorique.

La peau appelle le toucher comme un aimant.

Premier toucher, celui de la mère qui accueille  son enfant dans ses mains, dans  les plis de son corps,  le regarde et lui parle.

Première rencontre corporelle, sensuelle, matrice des expériences à venir, expérience fondatrice et symbolique, car si la peau permet ce corps à corps, cette union, elle institue aussi une séparation. Ce premier lieu d’échanges va constituer un lieu d’inscription de l’histoire du sujet et participer à la construction de son psychisme ainsi qu’à l’élaboration de sa sexualité et de sa pensée.  De la peau on pourrait dire qu’elle dessine « un chemin du plaisir à la pensée ». 

Offerte au toucher mais aussi au regard,  elle est source de séduction.

Cette capacité de la peau à fonctionner à la fois comme contenant, comme lieu érogène, dans cette partition union-séparation va constituer pour la psychanalyse une source d’intérêt et de réflexion.

Elle engendre une clinique passionnante qui peut se décliner suivant différentes approches,  psychanalytique, médicale, philosophique, mythologique, anthropologique, poétique, voire esthétique.


PROGRAMME

SAMEDI 26 novembre DIMANCHE 27 novembre


9h
    Accueil des participants par
Marie-France Biard
Présidente de l’AREPS

déroulement de la journée :

Modératrice : Marie-France Biard

9h30    Jean Marvaud
La peau, la parole, le toucher

10h15   Joëlle Villain
D’une peau à l’autre

11 h   Pause-café, intermède poétique et musical

11h45    Joël Clerget
À corps et à peau. Respir et profondeur

12h30    Déjeuner libre

Modérateur : Jean-Yves Levental

14h30   Pierre Delion
Quelques variations sur les fonctions de  la peau dans le cadre
des thérapies en institution

15h15-16h   Claude Broclain
Manque de peau…

16h Pause, intermède poétique et musical

16h30 -17h30    Table ronde



9h    Accueil des participants

Modératrice : Simone Cohen-Léon

9h30    Delphine Horvilleur
Le féminin biblique ou l’être muqueux

10h15    Monique Londiche
La peau dans tous ses états

11h Pause, intermède poétique et musical
(voir plus bas)

11h 45     Agnès Lauras-Petit et Agnès Molard
Une peau pour deux,
des enveloppes corporelles aux enveloppes psychiques


12h30    Clôture de la journée par
Marie-France Biard

12h 45 : Fin du colloque

14h-17h  Atelier  de relaxation
(sur inscription)



Une exposition de photographies de
François Berton
sur La Peau
accompagne le colloque

INTERVENANTS :

 Marie-France Biard    Psychologue, psychanalyste, AREPS
Claude Broclain   Psychologue, psychanalyste, AREPS
Joël Clerget   Psychanalyste, praticien en haptonomie pré et post-natale, Lyon
Simone Cohen-Léon   Psychiatre, psychanalyste, AREPS
Pierre Delion    Professeur à la faculté de médecine de Lille 2, Pédopsychiatre consultant au CHRU de Lille
Delphine Horvilleur,   Rabbin, en charge de la synagogue du MJLF Paris
Jean Yves Levental,   Psychologue, psychanalyste, AREPS
Monique Londiche    Psychologue, psychanalyste, AREPS
Jean Marvaud   Psychiatre, Psychanalyste, AREPS
Agnès Molard   Psychomotricienne, psychanalyste, AREPS
Agnès Petit    Psychologue, psychanalyste, AREPS
Joëlle Villain    Psychomotricienne, AREPS



Intermedes en variations sur la peau :

Chant : Christiane d'Olier

Mots : Maud Sauvageot

Photographies : François Berton

Variations artistiques pour accompagner la reverie sur la peau





Renseignements et inscriptions :

AREPS  49 rue Alphonse Pallu
78110 Le Vésinet
01 46 23 13 62

secretariat@areps.eu


Inscription individuelle    :  110 €
Institution                         :  170 €
Étudiants                           :   40 €
Membres auditeurs           :    40 €
Atelier de relaxation          :   40 €



Chèque à l'ordre de l'AREPS
À adresser à : Martine Ruel -   AREPS,
49 rue Alphonse Pallu - 78110 Le Vésinet






Supervision  (voir)






Journées scientifiques organisées par l'AREPS


Rêve, rêveries, relaxation
a eu lieu les 6 & 7 décembre 2014.    (FIAP - 30 rue Cabanis - 75014 Paris)

ARGUMENT
    Le rêve, voie royale d’accès à  l’inconscient, engage  le désir et sollicite le travail associatif et l’interprétation.
    Le cadre de la relaxation psychanalytique, en dessinant un espace-temps singulier qui favorise le lâcher prise, n’ouvre-t-il pas un champ onirique ? Peut-on parler de  rêverie du corps ?

    Ce qui est interrogé du désir inconscient dans ce dispositif,  bénéficie d’une approche corporelle mettant en jeu  les sensations et le champ métaphorique qu’elle découvre.

    L’analyste relaxateur et le relaxant sont tous les deux au travail, chacun à sa manière, dans le nouage transférentiel. 
Si le relaxant se trouve dans un état propice à la rêverie, le thérapeute se livre lui-même à une rêverie constituante. Il traduit en images, mots, inductions ce qui surgit en lui.

    Il s’agit ainsi d’ouvrir un lieu, celui d’une symbolisation possible, une aire de présence à soi, aire de rêve, aire de jeu.

    Associer ces trois termes : rêve, rêveries et relaxation, nous invite à questionner les processus à l’œuvre dans ce dispositif, toujours du côté du désir inconscient, c'est-à-dire de la vérité d’un sujet qui demande à se dire.


J.P Lehmann.  -  Signification du rêve, reveries, relaxation dans les ecrits de Winicott.
Marie-France Biard : Rever... créer.
Marika Bergès-Bournes :  La reverie du psychanalyste d'enfants
Dominiques Bourdin : De la rêverie de la mère à la rêverie de l'analyste.
Agnes Petit :  Concept de rêverie maternelle de Bion et relaxation psychanalytique Sapir.
Randolph Willis :  De la realité au rêve, grace à la reverie.
Catherine Potel :  Ce jour là... la dernière seance.

Introductions, moderation et cloture par Jean Marvaud, Agnes Molard, Claude Broclain,


Renseignements et Inscriptions : Areps,
49 rue Alphonse Pallu 78110 Le VESINET  01 46 23 13 62
A la suite de cette journée sera decerné le Prix Michel Sapir   VOIR


Colloques


Colloque du 1 décembre 2012  

Transfert  et contre-transfert en relaxation psychanalytique

Transfert et contre-transfert sont des concepts fondamentaux de la psychanalyse.
Le contre-transfert est une notion complexe, difficile et controversée, qui a mis du temps à s’élaborer. Longtemps considéré comme un obstacle, il est peu à peu devenu un outil pour le psychanalyste, tout comme le transfert.
Comment ces concepts opèrent-ils en relaxation psychanalytique ?
Le cadre analytique constitue une référence majeure dans nos pratiques de relaxation. En empruntant la voie du corporel et des sensations, quels nouveaux chemins dessine-t-on ?
En relaxation, le thérapeute s’implique corporellement dans le champ transférentiel par les inductions verbales et par le toucher. La prise en compte des sensations s’inscrit dans ce champ et impose au psychanalyste le repérage et l’analyse de son contre-transfert. En effet, s'il écoute le corps du patient, il écoute également son propre corps et ses propres ressentis.
Au cours de ce colloque nous souhaitons  partager nos interrogations, nos expériences cliniques, inscrites dans des parcours théoriques différents, voisins, apparentés, pour cheminer ensemble vers une possible élaboration de ce que suscite en nous la question de ce rapport corps-parole dans la dialectique transfert/contre-transfert.



INTERVENANTS

Marika Berges-Bounes :  ARTEA Psychologue, Psychanalyste
Marie-France Biard :  AREPS Psychologue, Psychanalyste
Claude Broclain :  AREPS Psychologue, Psychanalyste
Simone Cohen-Léon :  AREPS Psychiatre, Psychanalyste
Michel Dreyfus :  AREPS Psychiatre, Psychanalyste
Anne Gatecel :  Psychomotricienne, PsychologueDirectrice de l’Institut de Formation en
Psychomotricité de la Pitié-Salpêtrière, Université Pierre et Marie Curie
Jean-Yves Levental :  Psychiatre, Psychanalyste
Monique Londiche :  AREPS Psychologue, Psychanalyste
Jean Marvaud :  Président de l’AREPSPsychiatre, Psychanalyste
Christiane d’Olier :  AREPSPsychologue, Psychanalyste
Randolph Willis : APAR Psychiatre, Psychothérapeute







Colloque  des 22 et 23 janvier 2011 :
Psychanalyse et relaxation, quelles pratiques aujourd’hui ?

ARGUMENT
Le training autogène de Schultz, lorsqu’il est introduit en France dans les années 50, suscite un vif intérêt chez quelques psychanalystes.
Au fil du temps, ces psychanalystes aménagent des pratiques différentes qui ont en commun la mise en mots du corporel dans un cadre spécifique à chaque méthode.
Les différences entre ces techniques témoignent de la créativité de ceux qui les pratiquent mais aussi de leur inscription dans une filiation. 
                                                                                                         
- Avec Michel Sapir, s’élabore une approche prenant en compte les sensations et leur représentation dans une dimension transférentielle : la relaxation à induction variable.   
                                                                                                        
– L’abord de Julian de Ajuriaguerra privilégie le dialogue tonico-émotionnel et le contre-transfert dans la création de sa méthode de relaxation.  
                                                                                                    
– Jean Bergès, à partir des travaux sur le tonus et
de Ajuriaguerra
sur le corps , a tenté de nouer les trois registres lacaniens (réel, imaginaire, symbolique) dans une méthode de relaxation thérapeutique.   
                                                                                          
– De leur questionnement sur le rapport corps réel-corps imaginaire, Sami-Ali et Sylvie Cady font émerger la relaxation psychosomatique.

Ces méthodes sont nées de processus de pensée différents. Aujourd’hui, leur pratique en reste-t-elle marquée ? Comment ont-elles évolué ?

INTERVENANTS
Gildas Le Bayon : psychiatre, psychanalyste
Monique Meyer : psychologue, psychanalyste
Randolph Willis : psychiatre, psychothérapeute
Marika Bergès-Bounes : psychologue, psychanalyste
Marie-France Biard : psychologue, psychanalyste
Sylvie Cady : psychosomaticienne, psychanalyste, directeur du Centre International de Psychosomatique
Daniela Alessi : psychanalyste
Giorgio Rossi : psychothérapeute
Monique Londiche : psychologue, psychanalyste
Michel Dreyfus : psychiatre, psychanalyste
Jean Marvaud : psychiatre, psychanalyste
Claude Broclain : psychologue, psychanalyste
Christine Bonnet : psychomotricienne,psychothérapeute
Simone Cohen-Léon : psychiatre, psychanalyste
Christiane d’Olier : psychologue, psychanalyste
PROGRAMME  ( a eu lieu)  


:
Monique Meyer, AREPS : Notre méthode : fondements  et évolution
:
Randolph Willis, APAR : Réduction d'une hypocondrie sévère par la fonction alpha du dialogue tonique et une autoanalyse ardue d'un contre-transfert négatif généralisé Marika Bergès-Bounes, ARTEA : Relaxation thérapeutique  Jean BERGES, quoi de neuf ?

 Sylvie Cady, CIPS : Corps réel - corps imaginaire et relaxation psychosomatique Daniela Alessi, APR et Giorgio Rossi, APR : Du parcours des soins au parcours du rêve   Monique Londiche et Michel Dreyfus, AREPS : Groupe de formation : jeux et enjeux
 Simone Cohen-Léon et Christiane d’Olier, AREPS : Du Training Autogène à la Relaxation Psychanalytique. Qu'en est-il de la formation ?

: Table ronde avec l’ensemble des intervenants
  Clôture de la journée par le président de l’AREPS,
Jean Marvaud


Colloque de Printemps du 21 Mars 2009
  1. - Hospitalisations de courte durée.
  2. - Cures ambulatoires.
  3. - Séances de sensibilisation à la relation soignant-soigné.
  4. - Formation universitaire.
  Interventions de Monique Londiche,    Jean Marvaud,    Agnes Molard,    Mireille Paulet ussions, table ronde générale.
 








Travail de supervision Destiné à tout soignant de formation psychanalytique qui, après une expérience approfondie de relaxation,

désire s'engager dans une pratique institutionnelle ou libérale de psychothérapeute de relaxation.

PARIS
Supervision de groupe sur Paris,  de 4 à 6 personnes, animée par Monique Picavet.
 S'inscrire  au 01 43 06 18 62.
 

Supervisions individuelles : responsable,  Simone COHEN-LEON  01 42 64 90 17

RENSEIGNEMENTS : Secretariat AREFFS  mail-cliquer